Politique de prévention des infections

Évitez les contacts directs entre votre enfant et d’autres personnes fibrokystiques, et montrez-lui à s’éloigner de celles qui présentent une maladie respiratoire telle un rhume ou une grippe. Des études ont montré maintes et maintes fois que la meilleure façon d’empêcher l’échange des microbes est le lavage fréquent des mains, avec la technique adéquate.

7 façons de protéger votre enfant contre les infections dans la vie quotidienne

1. Enseigner à votre enfant à garder une distance sécuritaire de 6 pieds (2 mètres)

Les microbes peuvent se propager jusqu’à 6 pieds (2 mètres) par les gouttelettes relâchées dans l’air lorsque l’on tousse ou que l’on éternue.

Montrez à votre enfant à se garder à une distance d’ au moins à 6 pieds des autres personnes atteintes de FK et de n’importe qui ayant un rhume, une grippe ou une infection, peu importe l’endroit où il se trouve, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur, à l’école ou à la garderie.

Les gens atteints de FK (qui ne vivent pas ensemble) doivent éviter les activités pouvant les mettre en contact rapproché avec qui que ce soit ayant la FK, ou n’importe qui étant malade. Voici quelques exemples d’activités à éviter:

  • Se serrer les mains, s’embrasser ou se serrer dans les bras
  • Partager un trajet en automobile
  • Partager une chambre d’hôtel
  • Prendre les mêmes cours de mise en forme

2. Lavez ses mains

Nous l’avons noté plusieurs fois dans cette trousse : il est important de montrer à votre enfant à bien se laver les mains. En effet, il peut attraper et répandre les infections lorsqu’il touche quelque chose ayant des microbes, comme une poignée ou une rampe, puis touche ensuite ses yeux, son nez ou sa bouche.

Montrez à votre enfant à laver ses mains avec du savon et de l’eau ou avec un gel à base d’alcool. Encouragez votre famille et vos amis à garder leurs mains propres aussi.

Peu importe la situation, votre enfant et vous devriez laver vos mains:

AVANT DE :

  • manipuler de la nourriture
  • boire ou manger
  • commencer des traitements de fk

APRÈS AVOIR:

  • toussé ou éternué
  • utilisé la salle de bain
  • touché des objets partagés, comme des crayons ou des poignées
  • touché des animaux ou fait leur litière
  • terminé des traitements de fk

3. Expliquez à votre enfant qu’il doit couvrir bouche et votre nez lorsqu’il tousse

Votre enfant et vous pouvez transmettre des microbes aux autres lors d’une toux ou d’un éternuement. Les microbes peuvent rester dans l’air sous forme de mini gouttelettes, prêtes à être inspirées. Ils peuvent aussi rester sur des surfaces longtemps après qu’on ait éternué ou toussé à proximité.

Indiquez à votre enfant et à son entourage qu’il est important d’utiliser un mouchoir lorsqu’ils toussent ou éternuent. Ce mouchoir devrait ensuite être jeté immédiatement, puis les mains devraient être lavées avec du savon et de l’eau ou un gel pour les mains à base d’alcool.

En l’absence de mouchoir, il convient de tousser dans son coude.


4. Contrairement aux autres, votre enfant doit apprendre… à ne pas prêter

Les microbes peuvent rester sur la surface des objets, comme des pailles ou des ustensiles, pendant des heures. Lorsque votre enfant touche quelque chose ayant des microbes dessus, il risque de les répandre.

Il est important de ne pas partager des objets pouvant être en contact avec de la salive ou d’autres fluides corporels. Cet aspect est particulièrement important pour l’équipement respiratoire comme les nébuliseurs et les dispositifs de dégagement des voies respiratoires, mais aussi pour les jouets et les objets que votre enfant risquerait de porter à sa bouche.


5. Évitez les contacts fréquents avec la poussière et la saleté

Certains microbes peuvent se cacher dans la terre et être transportés par les particules de saleté et de poussière. Votre enfant pourrait attraper ces microbes en les respirant ou en touchant ses yeux, son nez ou sa bouche sans avoir lavé préalablement ses mains.

Protégez votre enfant de ces microbes en limitant le temps accordé à certaines activités le mettant en présence de saleté et de poussière, comme, par exemple :

  • le jardinage ou la tonte de gazon (et non, pas de corvée de tonte de gazon pour les ados fk!);
  • être à proximité d’un chantier de construction ou de rénovations.

6. Mettez son service de garde ou son école au courant de son état de santé

Annoncez que votre enfant a la fk à son service de garde, à son école ou votre emploi est une décision personnelle. Vous n’avez pas à révéler cette information, mais l’aide du service de garde ou de l’école pourrait rendre plus facile à votre enfant de garder une distance de sécurité de 2 mètres et de minimiser le contact avec d’autres personnes ayant la FK. Notez que la question se posera sans doute davantage à l’adolescence.

Si votre enfant va en garderie ou à l’école dans le même milieu qu’une autre personne atteinte de FK, vous devriez renseigner l’administration sur la maladie et travaillez avec eux sur les façons de réduire les risques d’attraper et de répandre des microbes. Réduire ces risques permettra à tous de rester en santé, FK ou non.


7. Faites vacciner votre famille

La vaccination aide le corps à se protéger contre les virus, comme ceux de la grippe qui sont particulièrement dangereux pour les personnes atteintes de fibrose kystique.

Aidez vos systèmes immunitaires à se protéger en restant à jour dans les vaccins. Encouragez votre entourage à se faire aussi vacciner de façon à réduire le risque de propagation des infections.

Pour établir une liste des vaccins nécessaires et du moment de leur renouvellement, abordez la question avec votre équipe soignante lors de votre prochaine visite en clinique.


Pour obtenir plus de renseignements sur le contrôle des infections, consultez la page «Prévention et contrôle des infections» sur le site de Fibrose kystique Canada.

Advertisements